Accueil commune

Communauté de communes - Pays de la Zorn

HISTORIQUE

 

HISTORIQUE

 

Notre village existe probablement depuis le néolithique, mais les traces les plus anciennes sont des tombes gallo-romaines. Le document le plus ancien qui y fait référence, sous l’appellation « Munifridovilla », est une donation à l’abbaye de Wissembourg datée de 711.

Il subsiste très peu de documents des premiers siècles mais, un écrit de 1251 nous informe que « le Grand Chapitre de la Cathédrale de Strasbourg a droit à 4 mesures et demi de vin de Minversheim ».

A partir de 1506, les comtes palatins du Rhin, puis Louis XIV au 17ème siècle, accordent le village de Minversheim en fief avec droit de patronage à la famille Von Wangen. Un « Bildstock » érigé au Koppenberg en souvenir d’un accident de chasse qui coûta la vie à Johan Friderich Freyherr Von Wangen en 1689, reste un témoin de cette présence qui prit fin avec la Révolution Française en 1789.
 

Quelques dates à retenir dans l’histoire plus récente :

 
1765 : Transformation de l’église, datant du 13ème siècle, par l’édification de l’actuelle nef.
1848 : Construction de l’école-mairie. 1868 : Construction d’une synagogue, abandonnée en 1928.
1894 : Le Conseil Municipal adopte définitivement l’orthographe de Minversheim.
1901 : Première ligne téléphonique.
1912-13 : Installation du réseau d’électricité et de l’éclairage public.

1954 : Raccordement au réseau d’eau potable.
1955 : Construction de l’actuelle école maternelle, d’abord école des filles.
1966 : Adhésion à la structure inter-communale qui deviendra le SIVOM de Hochfelden, pour la réalisation du collège, puis de la piscine et d’autres équipements, et depuis 1988, la gestion des déchets.
1964-67 : Assainissement général du village avec aménagement des trottoirs et rues.
1975 : Mise à disposition de terrains pour la réalisation de l’A34 et du péage.
1981 : Regroupement pédagogique avec Alteckendorf.
1990-92 : Réalisation du complexe sportif.
1997 : Création de la Communauté de Communes du Pays de la Zorn. Elle prend en compte les compétences du SIVOM, l’habitat, « Enfance et Jeunesse » et le tourisme.
2000 : Inauguration de la Salle Polyvalente.


 

Et les « Ande-kneller » alors ?

 

En 1788, des habitants de Minversheim traversèrent le Rhin avec des attelages pour prendre livraison d’un orgue commandé en Allemagne. Il semblerait que ce soit au cours de ce transport historique que ce serait produit cette fameuse affaire dont la tradition populaire a gardé le souvenir. Au moment où les voituriers se disposaient à passer le pont de Kehl – à Strasbourg, sur le Rhin- des chasseurs de canards sauvages étaient en train de placer leurs filets pour capturer leurs proies. Voyant arriver la file des voitures, ils insistèrent auprès des cochers pour qu’ils s’abstiennent de faire du bruit et même attendent jusqu’après le passage des canards. Mais « S’Altschultze- Knacht », ayant bu plu que de raison, fit claquer son fouet et tous les canards sauvages s’envolèrent. On devine la rage des chasseurs, dépités. Ils portèrent plainte devant le Tribunal et exigèrent des dommages et intérêts. Les gens de Minversheim durent payer une amende pour ce malheureux coup de fouet. Cet incident valut aux « Memferscher » ce surnom de « Wildanekneller », devenu « Andekneller » avec le temps.